Projet Equestre

Projet Equestre

A 08h30, nous avions rendez-vous au centre équestre du domaine du grand air de Chartuzac, où Caroline nous attendait pour passer la matinée avec les chevaux.

Nous nous sommes rendus aux box où les chevaux passent la nuit. Caroline nous les a présentés par leurs prénom et nous a détaillé les humeurs de chacun. Par exemple, Vanda nous a été présentée comme peureuse, et Caroline nous a mis en garde avec un autre cheval qui avait tendance à mordre.

Ensuite, Caroline nous a proposé de leur donner à manger avec du foin qui venait d’une botte déjà prédécoupée. Chaque portion servait à nourrir deux chevaux. Nous avons utilisé une fourche pour séparer les portions et les disposer du côté opposé à l’ouverture du box. Il fallait prendre soin de bien aérer le foin en le secouant. Nous sommes ensuite allés voir les différents types de granulés qui sont donnés aux chevaux. Il y avait par exemple du blé soufflé qui ressemblait à des corn flakes. Nous avons pu y goûter, et en fait, ça n’a pas de goût… Après avoir donné à manger aux 15 chevaux présents, nous en avons mené 5 au pré.

Il ne fallait pas les mettre tous au même endroit, car comme les humains, certains chevaux ne s’entendent pas entre eux. C’est pourquoi nous ne les avons pas emmenés tous en même temps. Pour les guider, nous devions leur passer un licol autour de la tête et utiliser la longe pour les garder auprès de nous car Caroline nous a précisé que nous devions rester en avant gauche du cheval et surtout pas derrière. Nous ne devions pas non plus le regarder fixement dans les yeux. Certains d’entre eux ont été habillés d’une couverture  parce qu’ils avaient été tondus, en particulier pour un cheval à cause d’une intervention qu’il a subie suite à une fracture de la hanche.

Après, vient le moment le plus attendu : la possibilité de monter des double poneys.

Caroline nous a attribué à chacun un double poney : Christopher devait monter Seven, Brand devait monter Rital, Matthys devait monter Oscar, et Patrick devait monter Alypso.

Nous somme donc allés les chercher dans leur enclos pour les préparer.

Nous les avons attachés à la barrière pour les brosser, leur curer les sabots et leur mettre l’équipement composé d’un tapis, puis de la selle et le filet ou sont accrochées les rennes.

On a un peu galéré à monter sur les chevaux car on n’était pas habitués, mais une fois dessus, on a pu commencer les exercices :

Dans un premier temps, les consignes consistaient à se tenir bien droit, à bien tenir les rennes et les mains posées sur l’encolure, à garder son calme, même si le cheval se mettait à trotter.

Pour bien avoir le cheval en main, nous devions d’abord le forcer à longer la barrière à l’intérieur du manège. Puis, Caroline nous a demandé d’accélérer le cheval pour le mettre au trot. Matthys a eu un peu de mal avec son cheval sans doute trop endormi, car il ne se mettait au trot que quand un autre cheval passait à côté de lui.

Nous avons ensuite fait un exercice qui consistait à slalomer entre des plots, puis nous devions nous diriger vers des lettres marquées sur les barrières. Nous avons terminé avec un loup touche touche. L’un d’entre nous était le loup et chaque fois qu’il touchait quelqu’un, il devenait loup lui aussi.

A la fin de la séance, nous avons rattaché les chevaux pour les desseller, nous les avons de nouveau brossé, et il était malheureusement temps de repartir. Les deux séances ont été beaucoup trop courtes, alors nous allons essayer d’y retourner…

Nous vous proposons, pour finir, un diaporama illustrant ce projet. Bon visionnage !

[Best_Wordpress_Gallery id= »16″ gal_title= »chouval »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *